Moteur de recherche d'offres d'emploi site Recrutement - Ministères de la Transition Écologique, de la Cohésion des territoires et de la Mer

Chargé(e) d'étude en économie H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Référence

2021-674230  

Date de début de diffusion

19/11/2021

Date de parution

19/11/2021

Intitulé long de l'offre

Chargé(e) d’étude en économie H/F

Date de fin de publication

31/08/2021

Employeur

Agence de l'Eau Seine Normandie

Description du poste

Versant

Fonction publique de l'Etat

Catégorie

Catégorie A (cadre)

Nature de l'emploi

Emploi ouvert aux titulaires et aux contractuels

Domaine fonctionnel

Organisation, Contrôle et Evaluation - Chargée / Chargé de collecte et d'exploitation de données

Statut du poste

Vacant

Intitulé du poste

Chargé(e) d'étude en économie H/F

Descriptif de l'employeur

L'agence de l'eau Seine-Normandie est un établissement public du ministère de l'écologie dont la mission est de financer les actions de protection des ressources en eau, des milieux aquatiques et de lutte contre les pollutions. Son périmètre d’intervention s’étend du Morvan jusqu’à l’estuaire de la Seine et la Baie du Mont Saint-Michel (bassin de la Seine et des côtiers normands). Au sein de l’agence, la Direction de la Connaissance et de la Planification est en charge de la surveillance environnementale et de l’évaluation de la qualité des eaux, de l’élaboration du SDAGE et de la mise en oeuvre de la stratégie d’acquisition de connaissances par le financement d’études et de recherches. Elle couvre également les besoins en matière d’analyses économiques et d’évaluation des politiques.

Description du poste

En matière d'études économiques d'une part (analyses coûts-bénéfices des politiques ou projets relatifs à l’eau, analyse des contributions des acteurs et de leurs capacités contributives, analyse des flux financiers entre les acteurs, …), et d'adaptation au changement climatique d'autre part, le/la chargé(e) d'études participe à la définition des politiques de l'agence de l'eau, à l'état des lieux du bassin demandé par la Directive Cadre sur l'Eau (art. 5 et art. 9), au rapportage auprès de la commission européenne, à l'élaboration des documents de planification et de gestion (SDAGE, programme pluriannuel d'interventions de l'agence,…), à leur mise en œuvre, à leur suivi.

Dans ce cadre, il/elle :
-     participe à l’analyse économique des actions de l'agence (incitativité des outils utilisés, logique d'actions…) et élabore les argumentaires socio-économiques à destination des acteurs du bassin et institutionnels (Ministère de la transition écologique, instances consultatives, partenaires externes de l'agence) ;
-     développe différents types d'évaluations économiques permettant de mieux prendre en compte les bénéfices et services rendus par les milieux naturels dans les calculs économiques, dans une optique d'aide à la décision et d'obligation réglementaire par exemple pour justifier les demandes de dérogations aux objectifs DCE ;
-     assure une veille sur les pratiques de tarification de l’eau, leurs composantes sociales et économiques et les modalités de gestion des services d'eau ; pilote l’enquête périodique sur les prix des services d'eau potable et d'assainissement en lien avec l’OFB ;
-     assure une veille sur les paiements pour services environnementaux et suit les politiques expérimentales menées par l'agence sur le sujet ;
-     assure une veille sur le changement climatique, en lien avec le conseil scientifique, et pilote la mise en œuvre de la stratégie d'adaptation du bassin ;
-     renseigne tous les 2 ans les indicateurs de suivi de la stratégie d'adaptation du bassin au changement climatique, pour restituer les progrès réalisés au comité de bassin ;
-     anime le réseau des référents changement climatique des directions territoriales ;
-     valorise les travaux effectués (réalisation de brochures, interventions dans des séminaires et colloques), en lien avec le service communication ;
-     sur ces sujets, assure les relations avec les partenaires externes (OFB, collectivités locales, usagers, autres agences…), en lien avec les directions territoriales.
Le/la chargé(e) d'études réalise ce travail en régie, via des prestataires extérieurs (bureau d'études, consultants) ou des stagiaires. Dans ce cadre, il a en charge la gestion du projet (appel d'offres, choix du prestataire, …) et l'encadrement des stagiaires.


Conditions particulières d'exercice

Liaisons hiérarchiques et fonctionnelles

poste est placé sous l'autorité du Chef du Service Planification, Evaluation & Prospective. Le/la chargé(e) d'études participe à des groupes de travail thématiques (en interne & externe).

Descriptif du profil recherché

Fonctionnaires : Selon leur statut, les fonctionnaires seront soit placés en PNA, soit accueillis en détachement dans un corps géré par le ministère de la transition écologique

 

Contractuel : Les candidats au recrutement externe doivent justifier soit d’un titre ou diplôme de deuxième cycle de l’enseignement supérieur, soit d’un titre ou diplôme délivré par une école d’ingénieur ou de commerce habilitée à cet effet, soit de tout autre titre ou diplôme certifié au moins de niveau II de qualification, soit d’un titre ou diplôme équivalent dans le domaine de l'économie de l'environnement.

Expérience en économie de l'environnement et connaissances sur le changement climatique et les politiques d'atténuation et d'adaptation. Connaissances de base dans le domaine de l'eau et de la Directive Cadre sur l'Eau.

Qualités requises :

Savoirs :

Maîtriser les connaissances et principes d’analyse de l’économie de l’environnement. Connaître les éléments de la politique de gestion de la ressource en eau et des milieux aquatiques en France, notamment la directive cadre sur l’eau. Posséder les principales connaissances en matière de changement climatique, ses conséquences, notamment sur le cycle de l’eau, les enjeux d’atténuation et d’adaptation que cela suppose.

 

Savoirs faire :

Manipuler des bases de données et analyser les données socio-économiques. Mobiliser les connaissances académiques les plus actuelles pour valoriser les externalités environnementales. Présenter les résultats d’analyses sous un format compréhensible pour les non spécialistes, y-compris sous la forme de cartes et graphiques. Rédiger des notes de synthèses pédagogiques sur les travaux menés et leurs résultats. Rédiger un programme de stage et un cahier des charges. S’exprimer à l’oral devant une assemblée de non-spécialistes. Animer un réseau de correspondants au sein de l’agence, contribuer aux réseaux inter-agences.

 

 Savoirs être :

Travailler en équipe : mobiliser la connaissance et le savoir-faire de ses collègues, partager ses doutes et ses résultats, faire valider son travail par ses pairs et sa hiérarchie. Pratiquer, à l’oral comme à l’écrit, une communication factuelle, argumentée, non subjective. Porter le message de l’agence de l’eau à l’externe.

Temps plein

Oui

Bloc personnalisable n°1

Informations complémentaires

Mme Sarah FEUILLETTE (chef du service de la planification, de l’évaluation et de la propective) : feuillette.sarah@aesn.fr

M. Christophe POUPARD (Directeur de la connaissance et de la planification) : poupard.christophe@aesn.fr

Télétravail possible

Non

Management

Non

Localisation du poste

Localisation du poste

Europe, France, Ile-de-France, Hauts-de-Seine (92)

Lieu d'affectation (sans géolocalisation)

nanterre

Critères candidat

Niveau d'études

Niveau 7 Master/diplômes équivalents

Spécialisation

Economie

Niveau d'expérience min. requis

Débutant

Demandeur

Date de vacance de l'emploi

01/01/2022